darktable page lede image
darktable page lede image

Masque paramétrique

3.2.8. Masque paramétrique

La fonctionnalité masque paramétrique, appelée « fusion conditionnelle » dans les versions antérieures de darktable, propose un contrôle sélectif de faible granularité, de la manière dont les pixels individuels sont fusionnés. Il le fait en générant automatiquement un masque de fusion intermédiaire en fonction des paramètres choisis par l’utilisateur. Ces paramètres sont des coordonnées de couleur et non les coordonnées géométriques utilisées dans les masques dessinés.

Le masque paramétrique est un outil puissant ayant un certain niveau de complexité.

3.2.8.1. Présentation générale

Pour chaque canal de données d’un module (Lab, RGB) et aussi pour quelques canaux de données virtuels (par exemple la teinte et la saturation), l’utilisateur peut construire une fonction d’opacité par canal. Selon les valeurs de ces canaux de données pour un pixel, cette fonction détermine, pour ce pixel, un facteur de fusion compris entre 0 et 1 (ou entre 0% et 100%).

Pour chacun de ses canaux de données (réels et virtuels), chaque pixel d’une image a donc différents facteurs de fusion . Tous les facteurs de fusion sont finalement multipliés, pixel par pixel, par la valeur du curseur d’opacité globale (voyez la Section 3.2.6, « Opérateurs de fusion ») afin de former un masque de fusion pour l’image.

Si, pour un pixel donné, le masque de fusion a la valeur 0, l’entrée du module est laissée inchangée. Si, pour un pixel, le masque de fusion a la valeur maximum 1 (ou 100%), alors le module aura son plein effet.

3.2.8.2. Utilisation

Lorsque masque paramétrique est activé dans la zone de liste déroulante « fusion », un jeu supplémentaire de contrôles s’affiche.

Onglets des canaux

Chaque onglet permet de sélectionner un canal de données – réel ou virtuel. Les modules fonctionnant dans l’espace colorimétrique Lab ont des canaux de données pour L, a, b, C (chromaticité de LCh) et h (teinte de LCh). Les modules fonctionnant dans l'espace colorimétrique RGB ont des canaux de données pour g (gris), R,V, B, H (teinte de HSL), S (saturation de HSL), et L (clarté de HSL). Pour une présentation plus approfondie, consultez, par exemple, l’article de Wikipédia sur les espaces colorimétriques.

Chaque onglet fournit deux curseurs pour ses canaux de données : l’un pour les données d’entrée que le module reçoit et l’autre pour les données de sortie que le module produit avant d’effectuer la fusion.

Vous pouvez examiner les données de l'image relatives à un canal de couleur en maintenant enfoncée la touche maj quand vous sélectionnez le curseur correspondant avec la souris. L'image du panneau central affiche alors le canal de couleur sélectionné soit en nuances de gris, soit en fausses couleurs, en fonction du choix fait dans dans les « Options d'interface » (voyez Section 8.1, « Options d’interface »). De plus vous pouvez maintenir enfoncée la touche ctrl, ce qui vous permet de voir le masque résultant superposé à l'image. Lorsque vous quittez le curseur, l'image redevient normale après un court délai.

Curseurs des canaux de couleur

Avec le curseur du canal de couleur vous pouvez construire une fonction d’opacité trapézoïdale. Pour cela, il y a quatre marqueurs par curseur. Deux triangles au-dessus du curseur marquent la plage de valeurs pour lesquelles l’opacité est égale à 1. Deux triangles situés sous le curseur marquent la plage de valeurs pour lesquelles l’opacité est nulle. Les points intermédiaires entre l’opacité nulle et l’opacité complète se voient allouer une opacité progressive.

Les triangles pleins, ou marqueurs internes, indiquent le côté fermé (la plupart du temps plus étroit) de la fonction trapézoïdale. Les triangles ouverts, ou marqueurs externes, indiquent le côté ouvert (la plupart du temps plus large) de la fonction trapézoïdale. L’ordre des marqueurs reste toujours inchangé : ils peuvent se toucher mais ne peuvent pas échanger leurs positions.

A polarity button ( and , respectively) to the right of the slider switches between range select and range de-select function modes with visual confirmation provided by exchanging the upper and the lower triangle markers. These two types of trapezoidal functions are represented graphically in the following images.

Fonction de sélection de plage

Fonction de désélection de plage

Fonction trapézoïdale qui sélectionne une plage étroite de valeurs pour la fusion.

Fonction trapézoïdale qui désélectionne une plage étroite de valeurs de la fusion.

Dans leur état par défaut tous les marqueurs sont à leurs positions extrêmes, respectivement au maximum à gauche et au maximum à droite. Depuis cet état une fonction sélectionner la plage sélectionne l’ensemble de la plage des valeurs en donnant un masque « tout à 100% ». En partant de là, on peut déplacer les curseurs vers l’intérieur pour graduellement éliminer de plus en plus de parties de l’image à l’exception de la plage étroite qui subsiste.

Une fonction désélection de plage, désélectionnera par défaut l’ensemble des valeurs de la plage, ce qui donne un masque « tout à zéro » comme point de départ. Le déplacement des curseurs vers l’intérieur va graduellement étendre le masque à l’exception de la plage étroite restante.

Pour davantage d’informations sur la fonctionnalité de polarité, veuillez consulter la Section 3.2.9, « Combinaison des masques dessiné et paramétrique ».

Boutons de contrôle

Les boutons de contrôle vous aident à concevoir un masque paramétrique.

With the color picker button you can select a probe from your image. The corresponding values for the real and virtual data channels are then displayed within each color channel slider. You can switch between point and area sampling mode from within the global color picker panel (see Section 3.3.4, « Pipette globale »).

With the invert button you can toggle the polarities of all channels (including a potentially activated drawn mask) and change the method how channels are combined into the final mask. More on that topic can be found in Section 3.2.9, « Combinaison des masques dessiné et paramétrique ».

With the reset button you can put all settings back to their default state.

3.2.8.3. Exemples

Effet touche de couleur

Pour créer un effet touche de couleur avec cette fleur de coquelicot en rouge et le reste de l’image en monochrome, nous pouvons appliquer le module monochrome à toutes les parties de l’image sauf aux pétales de couleur rouge saturée.

Nous choisissons le canal de teinte pour contrôler notre masque car la teinte procure une bonne séparation entre les pétales et le fond.

Ces paramètres dans le canal de teinte construisent un masque de fusion paramétrique qui exclut les pétales rouges. La petite barre blanche dans le dégradé a été obtenue en faisant pointer la pipette sur l’un des pétales. Afin d’augmenter la sélectivité de notre masque, les marqueurs ont ensuite été placés pour déterminer un petit intervalle centré sur la teinte choisie.

Masque de fusion résultant.

Image finale après l'application du module monochrome.