darktable page lede image
darktable page lede image

Développement

2.3.7. Développement

Ce panneau permet de manipuler l’historique de développement. Pour chaque image, le développement est écrit dans un fichier lié XMP et il est entièrement non destructif.

2.3.7.1. Utilisation

copier

Copier l’historique de développement de l’image sélectionnée. Il vous sera demandé quels sont les éléments à inclure. Si plusieurs images sont sélectionnées, l’historique de développement provient de la première image qui a été sélectionnée.

tout copier

Copier la totalité de l'historique de développement de la première image ; tous les éléments seront inclus. Si plusieurs images sont sélectionnées, l’historique de développement provient de la première image sélectionnée.

supprimer

Supprimer physiquement l’historique de développement des images sélectionnées. Attention, cette opération ne peut pas être annulée !

coller

Coller sur toutes les images sélectionnées un historique de développement précédemment copié. Il vous sera demandé quels sont les éléments à inclure. Ce bouton est grisé jusqu’à ce qu’un historique de développement soit copié depuis une autre image.

tout coller

Coller tous les éléments précédemment copiés depuis l’historique de développement sur toutes les images sélectionnées. Ce bouton est grisé jusqu’à ce qu’un historique de développement soit copié depuis une autre image.

mode

Ce paramètre décrit comment une nouvelle pile d'historique se comporte quand elle est collée sur une image ayant déjà une pile d'historique. Le mode « écraser » efface la pile de l’historique précédente alors que le mode « empiler » concatène les deux piles d'historique.

Note : si vous utilisez le mode « écraser » pour coller les entrées de la pile de l'historique aux images qui n'ont pas encore été ouvertes dans la chambre noire, i.e. les préréglages automatiques du module ne leur ont pas encore été appliqués, à la prochaine ouverture de ces images, ces préréglages automatiques leur seront appliqués. Ainsi il peut sembler que le mode « écraser » n'a pas réellement écrasé la pile existante de l'historique, mais en fait il l'a écrasée et le reste a été ajouté après.

Attention : c'est seulement dans le mode « empiler » que vous gardez la possibilité de reconstruire plus tard votre pile d'historique existante alors que dans le mode « écraser » votre développement antérieur sera irrémédiablement perdu. Attention, le réglage de ce paramètre reste effectif lorsque vous quittez darktable.

charger

Ouvre une boîte de dialogue pour choisir un fichier lié XMP et charger ainsi un historique de développement que vous pouvez coller sur les images.

Les fichiers exportés par darktable contiennent typiquement la totalité de l’historique de développement si le format de fichier prend en charge les métadonnées intégrées (voyez la Section 2.3.12, « Exportation de la sélection » pour des informations sur cette fonctionnalité et ses limitations). Vous pouvez charger une image exportée comme s'il s'agissait d'un fichier lié XMP. Cette fonctionnalité vous permet de récupérer tous les paramètres de développement au cas où vous auriez accidentellement perdu ou écrasé le fichier XMP. Tout ce dont vous avez besoin est l’image source, typiquement une image RAW, et le fichier exporté.

sauver en XMP

Écrire les fichiers liés XMP de toutes les images sélectionnées. Le nom de fichier est généré en ajoutant « .xmp » au nom du fichier d’entrée sous-jacent.

Par défaut, quand vous travaillez sur une image en modifiant l’historique de développement, darktable, automatiquement, crée et met à jour son fichier lié XMP. Vous pouvez désactiver cette génération automatique depuis la boîte de dialogue des préférences globales (voyez la Section 8.2, « Fonctionnement »). Ceci n’est cependant pas recommandé.